Pourquoi faire appel à un expert en automobile ?

Publié le : 01 novembre 20236 mins de lecture

Votre compagnie d’assurance peut exiger un expert qualifié si vous avez eu un accident de voiture. Ce sera le travail de cette personne d’évaluer les dommages et le niveau d’indemnisation auquel vous avez droit. En outre, il peut arriver que vous vouliez faire appel à ses services. Voici certaines justifications pour engager un expert en automobile.

Quand faire appel à un expert en automobile ?

L’expert automobile est couramment recherché pour différentes raisons et peut prévenir le début de toute action en justice, vous évitant ainsi de comparaître devant un tribunal. Par conséquent, un expert en automobile peut être appelé à accomplir un certain nombre de tâches toutes aussi uniques les unes que les autres. Par exemple, vous pouvez vous adresser à lui pour déterminer la valeur de votre voiture, créer un rapport d’expertise qui évalue le coût d’un dommage à votre voiture et activer votre police d’assurance. L’autre devoir d’un expert automobile est de parvenir rapidement à une résolution juridique lorsque vous abordez un problème avec un tiers ; ce qui vous permet de donner la priorité à la protection juridique. En fait, votre expert automobile a des fonctions de conseil et d’assistance technique lorsque vous devez soutenir un expert juridique en votre qualité de partie concernée, d’avocat ou de demandeur. Pour plus d’informations, cliquez sur droit-et-procédure.com

Comment se passe une évaluation des dommages ?

La tâche principale d’un expert automobile est de faire une expertise automobile. En fait, il évalue les dommages subis par les véhicules accidentés ou non, afin de déterminer le coût des réparations et de déclarer la faute. Par conséquent, il joue un rôle important dans le scénario ou aucune autre personne ne peut interpréter comment votre véhicule s’est trouvé après avoir subi des dégâts. En cas de catastrophe de la circulation ou d’autres circonstances sinistres, il procède à un examen de la voiture afin de constituer un rapport qui tire une conclusion sur l’état de celle-ci. L’étape suivante consiste à identifier et à évaluer les dommages. Si la voiture est techniquement réparable, l’expert automobile doit dresser la liste de toutes les réparations à effectuer, estimer leur coût et le comparer à la valeur de la voiture avant sinistre. Il s’agit d’une expertise amicale, c’est certain. Il élabore un plan de rénovation du véhicule en collaboration avec le mécanicien (c’est-à-dire les pièces à réparer, l’estimation du temps de travail nécessaire à la rénovation en détail, la peinture, les pièces de rechange…). Si un imprévu est découvert lors du démontage, ce professionnel examinera le véhicule et apportera les modifications nécessaires afin de tenir compte des dommages cachés découverts lors du rétablissement. C’est la somme qu’il a choisie qui sert de base à l’indemnisation du préjudice.

Un expert en automobile peut assurer la fiabilité du véhicule

L’autre rôle de l’expert en automobile consiste à valider ou non les réparations effectuées sur votre voiture et de s’assurer qu’elle est toujours fiable et sûre après les révisions. Parfois, en cas de collision d’une certaine gravité, l’expert sera chargé de contrôler et de superviser les différentes réparations. Son rôle est beaucoup plus crucial dans cette situation, car son approbation déterminera si vous pourrez ou non récupérer votre voiture réparée. De ce fait, il joue un rôle crucial tant pour l’état de votre voiture que pour le niveau général de sécurité routière. Le but de l’expert est de participer à l’optimisation de la sécurité routière. Par ailleurs, lorsque le coût des réparations est supérieur à la valeur du véhicule, la procédure suivie par le spécialiste de l’automobile intervient en votre faveur. Par exemple, après que l’assureur a fait une offre de rachat, vous avez la possibilité de l’accepter ou de la refuser. Si vous refusez l’offre de l’assureur, votre carte d’immatriculation sera « gelée » et ne sera plus transférable. Si au contraire, elle peut être démolie. Cette opposition ne peut être vaincue que par une contre-expertise. Dans ce cas précis, l’expert sera chargé de contrôler les réparations pour s’assurer que les réparations liées à la sécurité citées dans le premier rapport ont été effectuées correctement et que le véhicule peut circuler.

Plan du site