Raboter : les bons outils pour un travail facile

Raboter

Publié le : 23 août 20226 mins de lecture

Les technologies avancées et les outils de haute qualité ont rendu le travail du bois beaucoup plus facile à manipuler pour les débutants. Fabriquer des meubles à la maison, travailler sur des projets plus complexes dans l’atelier et même faire des réparations peuvent être effectués avec le bon outil, comme un rabot. Le travail du bois nécessite en fait beaucoup de connaissances et d’expérience en menuiserie, mais les produits disponibles aujourd’hui facilitent le démarrage des débutants.

Comment utiliser un rabot manuel ?

Pour tous les travaux de menuiserie, vous avez besoin des bons matériaux. Afin de bien travailler le bois, vous devez avoir un rabot, parce que c’est un outil indispensable dans votre atelier. Qu’il soit appelé guillaume, wastringue, varlope, riflard ou plane, cet outil a la capacité d’enlever de la matière pour un meilleur rendu. En plus, le rabot peut être utilisé pour aplatir ou combiner deux morceaux de bois. En effet, sa fonction principale consiste à enlever le bois épais et d’aplatir un morceau de bois. Le rabot enlève le bois de façon uniforme sous forme de sciure. On l’utilise aussi pour tailler et raboter les bas de porte, ou encore pour enlever la colle. Un rabot manuel est composé de plusieurs pièces. Le premier est « le fut », c’est le corps du rabot. En général, il est en bois ou en métal, mais il peut également être en matériaux synthétiques. Ensuite, il se compose de la semelle, il s’agit de la partie inférieure du rabot. Par ailleurs, un rabot manuel consistait en une lame insérée dans le fut. Après cela, vous trouverez une lame inversée qui vous permettra de casser les copeaux des bois. Enfin, une poignée et un bouton se trouvent à l’arrière du rabot pour faire fonctionner l’outil et régler la profondeur de rabotage.

Rabot manuel : quels sont les différents types ?

À l’heure actuelle, on distingue plusieurs types de rabot manuel. Il existe un rabot qui a une semelle en métal ou en bois avec des lames de tailles différentes (appelées fers) déposées dans la lampe. Grâce à un bouton, vous pouvez régler la profondeur de la lame, ce qui vous permet de retirer plus ou moins le bois au moment de passage. En plus, il y a d’autres rabots manuels de différentes conceptions font de même service : affiner un morceau de bois. On trouve 6 modèles de rabot a bois. D’abord, le varlope, c’est un rabot métallique le plus répandu. Une molette adapte la profondeur de fer (Cela a une incidence sur la quantité de matière enlevée). Ce type de rabot a un fer plus large conçu pour raboter des surfaces planes. Ensuite, le rabot d’établi, c’est une structure en bois, et il peut aussi raboter de longues pièces de bois (la surface inférieure est grande et la plaque du fer est large). En outre, le Guillaume, il s’agit d’un rabot en bois ou en métal avec du fer plus fin. Entre autres, il est notamment utilisé pour la fabrication des rainures, en raison de la flexibilité pour faire des rainures, des fraises et même des ciseaux à bois. La wastringue, il est également prévu pour certains morceaux irréguliers de taille inférieure. Le Riflard, il s’agit d’un rabot a bois semblable à une spatule. De manière générale, il est utilisé dans les étapes de finition pour éliminer les petits matériaux qui interfèrent avec l’assemblage du bois.

Comment faire le bon entretien d’un rabot manuel ?

Le rabot manuel est l’outil qui vous permet de travailler facilement le bois. Pourtant, pour une bonne utilisation, vous devez bien régler l’outil et bien l’entretenir. Les fers du rabot doivent être correctement entretenus. Ils ne sont pas particulièrement fragiles, mais nécessitent néanmoins une attention particulière. En effet, s’ils sont sales, il faudra nettoyer le bois sur lequel on travaille avant de passer le rabot, puisque les fers ne supportent pas les petites pierres et risquent de s’abîmer. Vous devez noter également qu’il existe deux solutions pour garder le rabot efficace. La première consiste à obtenir un nouveau fer. Alternativement, vous pouvez meuler le fer avec de la pierre naturelle simple ou du carbure de silicium.

Comment faire le bon choix d’un rabot manuel ?

Que vous choisissiez un rabot manuel ou un rabot électrique, vous devez choisir votre outil en fonction de la nature du travail que vous essayez d’accomplir. Il faut noter qu’il existe différents modèles de rabots sur les marchés, ce qui peut compliquer votre décision si nécessaire. Ainsi, si vous cherchez un matériau pour faire ou garantir une finition des sillons, vous devez faire un choix de la guimbarde. Cet outil est aussi utilisé pour faire des mortaises ou des rainures. Pour usiner les coins ou les angles des copeaux des bois, il vous faut un plan d’angle. Un rabot à dents est livré avec un peigne afin de redresser les grandes surfaces en bois. En plus, les dents formeront des rainures, qui aideront avec la colle. Souvent, cet outil est indispensable pour la préparation des pièces en bois avant le placage ou le collage. 

Plan du site