Les fonctionnalités d’un logiciel pim

pim

Publié le : 01 novembre 20236 mins de lecture

La prise en compte de tous les enjeux de l’information produit est déterminante pour pouvoir rester compétitif. Plus de 98 % des consommateurs sont dissuadés de pour finaliser un achat si toutes les informations produits sont incomplètes ou erronées. Pour répondre à ces enjeux de manière efficace, de nombreuses entreprises ont recours à un logiciels de PIM ou Product Information Management. Si le PIM est bien choisi, il peut être un très bon allié de la stratégie commerciale et marketing. Choisir un PIM est aujourd’hui devenu un véritable challenge. C’est un marché très dynamique qui est en constante évolution. Pour choisir le meilleur PIM, une analyse doit être faite attentivement et il faudra faire une comparaison de chacun des meilleurs logiciels sur le marché . Mais quelles sont les fonctionnalités d’un logiciel PIM?

Une interface intuitive et ergonomique avec une modélisation et une personnalisation

Le PIM est un référentiel produit central d’une l’entreprise. Utilisé quotidiennement par les équipes Marketing et Produit, son interface doit donc bénéficier d’une attention particulière. Le PIM se doit d’être claire, conviviale et simple afin que les équipes travaillent agréablement. Elle doit aussi leur permettre d’être autonome rapidement : prise en main facile, simplicité d’utilisation, navigation intuitive, etc. Une approche orientée utilisateur est essentielle pour pouvoir exploiter le potentiel d’un logiciel PIM.

Toute entreprise a ses propres caractéristiques : organisation des données, contraintes économiques et techniques, procédures de gestion. Structurer l’information produit et organiser les processus de travail peut rapidement devenir complexe comme la gestion des fournisseurs, gammes, marques, collections, clients, distributeurs. Pour y parvenir, la PIM définition doit être entièrement paramétrable : structuration libre de toutes données produit mais également de toutes les données qui sont associées, la personnalisation des écrans de gestion, une organisation des rôles et droits.  Bien paramétré, le logiciel PIM va permettre de bien gérer un catalogue produit et ce, en fonction des besoins de chaque métier et aussi de faire une modélisation de l’information sur différents niveaux. Vous aurez plus d’informations sur le logiciel PIM en suivant ce lien.

Recherche, navigation et champs calculés

Pour retrouver facilement des informations dans un référentiel volumineux, il faut bénéficier des fonctions de recherche évoluées et rapides (indexation « full-text », organisation par arborescence multiples, filtrage multicritères) et de navigation intuitive et simple. Un bon logiciel PIM doit donc comporter ces éléments. Un PIM avancé peut travailler l’information produit automatiquement. Comme les formules à l’intérieur un tableau Excel, un bon logiciel PIM doit intégrer toutes les fonctions de gestion de calcul afin de manipuler les données d’une manière dynamique et faire des opérations automatiques : conversions, calcul de prix remisés, formatage des informations, création de tableaux, concaténation de données, affichage conditionnel, alertes automatiques.

Gestion des assets numériques, des contextes et des traductions

Pour les équipes Produit et Marketing, un logiciel PIM est indispensable pour gérer des ressources numériques : classement et stockage de milliers de fichiers (fichiers vidéos, photos, contenus marketing, sons), export dans différents formats, restriction d’utilisation et gestion des droits d’auteur. Pour pouvoir relier tous ces assets numériques avec les informations produits, un logiciel PIM doit intégrer les fonctionnalités de Digital Asset Management ou disposer de connecteurs permettant de faire une interaction avec le DAM de l’entreprise. Pour pouvoir maîtriser le PXM ou Product eXperience Management, les équipes doivent pouvoir faire une adaptation des données produits afin qu’elles soient bien cohérentes avec le contexte. La fonctionnalité de gestion des contextes permet au logiciel PIM de stocker et de diffuser les informations adaptées à chaque cibles, canal, ou pays sur chaque canal de vente.

Pour gérer un secteur multilingue de manière efficace, la fonction de gestion des traductions est essentielle. Elle permet d’optimiser les processus de traduction pour tous les contenus : suivi de complétude multilingue, centralisation des projets de traduction, validation des informations traduites.

Supervision et intégration dans un système d’information

Le logiciel PIM doit aussi offrir une visibilité optimale de l’état d’avancement pour chaque page produit. De plus, Il propose des fonctions d’analyse de « complétude », étudiant le bon remplissage des informations. Le PIM doit idéalement pouvoir gérer toutes les différentes règles de complétudes comparé aux différents canaux pour contrôler la qualité des informations transmises. Cela va permettre aux utilisateurs d’agir efficacement et rapidement pour corriger ou compléter les caractéristiques incomplètes ou erronées.

Un logiciel de PIM doit toujours être au centre du SI ou système d’information de l’entreprise. Pour cela, le PIM se doit de proposer des fonctionnalités lui permettant d’interagir également avec d’autres solutions logicielles : CRM ou Customer Relationship Management, ERP ou Enterprise Resource Planning, Fichiers dans différents formats (XML, Excel, Json), Marketplaces, site e-commerce. Ainsi, un PIM doit avoir des fonctions d’import et export qui sont paramétrables, d’une API par webservices pour faire des échanges inter-applicatifs ou aussi de connecteurs vers des applications comme CMS, plateformes e‑commerce, etc. Pour que le PIM puisse s’intégrer parfaitement avec votre SI, une équipe d’experts est alors indispensable et doit faire un accompagnement pour chaque phase du projet.

Plan du site